Tuesday, February 24, 2009

Santé cardiovasculaire: la revanche des oméga-6... (I)

Ces dernières années, les acides gras oméga-3 ont été portés aux nues, au détriment des acides gras oméga-6 diabolisés dans la santé cardiovasculaire. L'American Heart Association (AHA) a publié récemment un avis scientifique qui montre qu'en matière de nutrition, il faut parfois faire marche arrière...

Les oméga-6 ne sont pas si mauvais

De nombreuses études suggèrent en effet que les acides gras oméga-6 exercent des effets protecteurs sur les maladies cardiovasculaires chez certaines populations. Les principaux acides gras oméga-6 présents dans l'alimentation sont l'acide alpha-linoléique, provenant principalement de la majorité des huiles végétales, et l'acide arachidonique, provenant principalement de la viande, des œufs et du poisson.




Oméga-6 et inflammation

Le métabolisme des oméga-6 est fortement lié à la production de messagers pro-inflammatoires, de médiateurs de la constriction des vaisseaux ou de la formation de caillots sanguins, des facteurs délétères pour la bonne santé des artères. Toutefois, les données disponibles ne semblent pas suffisantes à l'heure actuelle, pour montrer un effet pro-inflammatoire ou favorable au dépôt de cholestérol dans les artères ou pro-inflammatoire de la consommation d'acide linoléique. En d'autres termes, il semblerait que l'on ait tiré trop vite des conclusions.




Facteurs de risque et marqueurs du risque cardiovasculaire

Le fait que l'acide linoléique fasse baisser le mauvais cholestérol LDL est aujourd'hui bien établi. Ses effets sur d'autres marqueurs ou facteurs de risque tels que la pression artérielle, la résistance à l'insuline, ou la réduction du risque de diabète, restent plus controversés.

Labels:

Santé cardiovasculaire: la revanche des oméga-6... (I)

0 Comments

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home